Ganda Cars se dote d'un nouveau dépôt pour de futurs bus électriques

Partagez cet article avec vos collègues

Pour anticiper de manière proactive l’évolution de sa flotte et l'intégration de bus à propulsion électrique, Ganda Cars de Wondelgem vient de construire un dépôt flambant neuf dans la zone du canal de Gand. L’espace et les équipements sont prévus pour pouvoir héberger à terme une flotte entièrement électrique.

Nouveaux besoins

La société Ganda Cars a été fondée en 1932 par le grand-père du gérant actuel Philippe Braet. En compagnie de son épouse Margarida da Silva Pinto et de sa fille Anouk, il a conçu les plans d'un nouveau dépôt. Après près de soixante ans de service depuis Wondelgem, un nouveau site était devenu indispensable. « D’une part, nous étions confrontés à un manque de place pour pouvoir garer la vingtaine de bus. D’autre part, une étude démontrait que le réseau électrique ne pouvait pas y fournir suffisamment d’électricité pour pouvoir recharger tous les véhicules lorsque nous passerons aux bus à propulsion électrique. Le nouveau site, dans la zone du canal de Gand, dispose de suffisamment de courant et une cabine de haute tension peut également y être installée », explique Margarida da Silva Pinto.

« Nous avons conçu le nouveau dépôt en fonction des bus à propulsion électrique. Pour ce faire, nous avons visité diverses entreprises de bus notamment aux Pays-Bas, qui ont déjà quelques années d’expérience en la matière. »

Une installation électrique requiert de l’espace

« On pense trop facilement qu’il suffit de prévoir des prises et de brancher les bus », poursuit Margarida da Silva Pinto. « L’installation complète comprenant une cabine à haute tension, des transformateurs et des batteries nécessite pas mal de mètres carrés supplémentaires. Si vous ne prévoyez pas cela, vous aurez par la suite des problèmes pour manœuvrer avec les bus et pour les garer. Au début, vous investissez dans des mètres carrés superflus mais à terme, vous aurez besoin de cette superficie. »

«Vous devez dessiner l’atelier de maintenance, la station de lavage, le garage et le terrain extérieur comme si toutes les installations électriques s’y trouvaient déjà et prévoir de l’espace en suffisance pour ces équipements. C’est ainsi que le toit du dépôt peut accueillir des panneaux solaires. Mais, nous tenons également compte d’autres options telles que l’énergie éolienne, que nous pouvons peut-être acheter à des entreprises voisines qui disposent d’éoliennes ».

La technologie en matière de sources d’énergie alternatives évolue tellement vite que Ganda Cars garde toutes les possibilités ouvertes. Comme à terme, l'entreprise roulera à l’électrique, elle a opté dans son nouveau dépôt pour une installation de ravitaillement hors sol déplaçable, ce qui permettra également de l’enlever dès que tous les véhicules seront à propulsion électrique. À tous les niveaux, aussi bien le dépôt couvert que l’espace extérieur libre sont prévus pour garer, recharger et entretenir des bus électriques dans des conditions optimales. Il suffit d’attendre que ces véhicules électriques intègrent la flotte.

Les conseils de Ganda cars pour l'agencement d'un dépot pour bus électriques:

• Évaluez l’intensité du réseau électrique. • Prévoyez l’espace intérieur et extérieur nécessaire pour l’infrastructure de recharge. • Concevez votre dépôt comme si les bus électriques y étaient déjà. • Tenez compte de l’évolution rapide de la technologie. • Examinez différentes possibilités de sources d’énergie alternatives.

Margarida

Philippe

Anouk