Circuit de découverte du Patrimoine mondial de l’UNESCO en Allemagne

Suggestions de notre journaliste touristique

L'été dernier, l’UNESCO a décidé d'attribuer le label « Patrimoine mondial » à plusieurs villes, monuments et sites allemands. Notre journaliste expert en tourisme est parti à la découverte de ces lieux fraîchement inscrits au Patrimoine mondial dans l’ouest de l’Allemagne.

Partagez cet article avec vos collègues

©Jens Korte

Des traces romaines à Cologne

De plus en plus de villes, régions et pays unissent leurs forces pour faire reconnaître un thème ou domaine comme patrimoine mondial. C'est ainsi que l’Allemagne et les Pays-Bas ont réussi à faire inscrire le limes de Germanie inférieure, l’ancienne frontière nord de l’Empire romain, au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

©Heiermann

Ce classement ne concerne pas toute la frontière de l’ancienne province romaine de Germania Inferior, mais bien de nombreux sites riches en vestiges archéologiques de fortifications militaires et d'infrastructures civiles en bon état de conservation. Le Prétoire, les anciens vestiges du siège du gouverneur impérial de Germanie inférieure situés dans le centre de Cologne, font partie de cet ensemble.

Des travaux y sont réalisés en vue de rendre le site plus agréable à la visite. Mais dans l’attente de la réouverture, de nombreuses autres traces romaines peuvent être découvertes à Cologne. La collection du Römisch Germanisches Museum vaut le détour, suivie ou non d'une visite guidée à travers la vieille ville placée sous le signe du patrimoine romain.

Une station thermale iconique à Bad Ems

Après une visite de Cologne, cap sur Bad Ems, ville d'eau située à moins d'une heure et demie de voiture, sur les rives de la Lahn. Comptant dix autres stations thermales historiques, Bad Ems peut désormais se targuer de figurer au Patrimoine mondial de l’UNESCO comme un exemple de la culture thermale européenne.

Auparavant les cures thermales étaient réservées aux seules hautes sphères de la société. Toutes ces villes d'eau affichent dès lors aujourd’hui une liste de prestigieux invités, de renommée historique.

Mais, spécificité bien plus importante pour la reconnaissance au Patrimoine mondial, les cures thermales ont vu naître à l’époque toute une infrastructure touristique aux alentours : casinos, théâtres, hôtels, villas et parcs. Les guides de la ville emmènent des groupes à la découverte de tous ces sites historiques.

La formule de groupe ‘Koningsgezicht’ comprend une découverte d'une demi-journée, agrémentée d'un lunch et d'une pause-café.

Une visite de Bad Ems ne se limite toutefois pas nécessairement au thermes. L'Office de tourisme propose aussi aux groupes des activités sportives, les épicuriens trouvant davantage leur bonheur dans la formule « Viticulteur et vignoble ». Un autre atout de Bad Ems réside dans les formules proposées par les hôtels de cures thermales, accessibles aux budgets les plus variés.

Une colonie d'artistes

Une autre destination intéressante, qui vient tout juste d’obtenir la reconnaissance de l’UNESCO, est la ville de Darmstadt, dans de Land de la Hesse. L'œil du visiteur est attiré par la tour matrimoniale, l’Hochzeitsturm, haute de 48 m et couronnée d'une toiture à cinq doigts.

Une chapelle orthodoxe russe est toute proche, sous laquelle a été aménagé un bassin d'eau spectaculaire. L’Ernest-Ludwig-Haus, œuvre de l’architecte Joseph Maria Olbrich, abrite actuellement le musée permanent des travaux de tous les artistes actifs à la Mathildenhöhe.

Pour les groupes souhaitant visiter ce site remarquable, l'Office de tourisme de Darmstadt propose une formule « nuitée et visites guidées », valable à partir de 10 chambres. Vous souhaitez découvrir avec vos voyageurs d'autres sites allemands inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO ? Sur le chemin du retour vers la Belgique, faites alors une halte à Speyer, Worms ou Mainz. Les cimetières juifs de ces trois anciennes villes impériales témoignent de la présence séculaire des Juifs en Allemagne.