MULTIOBUS met en service dix nouveaux autobus électriques

« Plutôt que de parler de demain, nous agissons aujourd'hui ! »

Partagez cet article avec vos collègues

En mai, MULTIOBUS a mis en service dix nouveaux autobus électriques, ce qui porte le compteur de véhicules « zéro émission » de l’exploitant d’autobus de Tirlemont (en Flandre) à douze véhicules. « Plutôt que de parler de ce que nous ferons demain, nous agissons aujourd'hui ! », indique fièrement son CEO Olivier Van Mullem. Cet investissement écologique représente un montant de plus de 5 millions d’euros.

Une économie de 300 tonnes d’émissions de CO2

Grâce à son acquisition de dix autobus électriques au fabricant néerlandais Ebusco, MULTIOBUS se positionne davantage comme le pionnier du transport de passagers « zéro émission » en Flandre. « D'ici 2025, la mobilité dans les centres-villes flamands devra être exempte d'émissions. Pour nous, ce sera le cas encore plus tôt. Nous envisageons déjà de circuler avec des autobus ‘zéro émission’ en dehors des villes. En tant que transporteur privé et partenaire de De Lijn, nous sommes disposés à prendre nos responsabilités à cet égard. Grâce aux deux autobus électriques que nous avons achetés en 2018, nous avons économisé plus de 300 tonnes d'émissions de CO2. L’acquisition de ces dix autobus supplémentaires permettra de multiplier cette économie. »

Renforcer le rôle des exploitants dans l’écologisation

C'est une ambition que la ministre flamande de la Mobilité, Lydia Peeters, a entendue comme une douce mélodie lors de la présentation de la nouvelle flotte électrique à Tirlemont. « Très récemment, nous avons présenté une feuille de route dont l’objectif consiste à ce que tous les autobus circulant en Flandre à l'horizon 2035 soient des véhicules ‘zéro émission’. Nous devons renforcer le rôle des exploitants dans ce domaine. Ils représentent 40 % des kilomètres parcourus. MULTIOBUS joue désormais un rôle de pionnier en la matière et nous nous en félicitons. Leur exemple peut servir d'inspiration. J'espère que d'autres entreprises les suivront. Après tout, l'écologisation de la flotte est irréversible ».

Adapter l'infrastructure de recharge

Outre l'investissement dans les autobus, une extension et une adaptation importantes de l'infrastructure sont nécessaires. Une partie de l'énergie provient de nos propres panneaux solaires, dont l'énergie est stockée dans des batteries. « Pour l'instant, nous disposons de huit cents panneaux solaires. Toutefois, il convient de développer cette infrastructure de recharge parallèlement au nombre d’autobus. Les autobus sont rechargés lentement la nuit. Étant donné que nous avons parfois besoin de recharger les véhicules rapidement, nous allons bientôt faire installer un pantographe », indique Olivier Van Mullem.

Confort pour les chauffeur et les passagers

Le nouvel autobus Ebusco comporte un certain nombre d'options et d'améliorations augmentant le confort du chauffeur et des passagers. L'intérieur est agréable et frais. Les autobus sont équipés de ports USB et du Wifi gratuit. Tous les sièges sont équipés d'une ceinture de sécurité à trois points d’ancrage. Les rétroviseurs ont fait place à un système de caméra entièrement automatique, procurant au chauffeur une meilleure vue de ce qu’il se passe autour de son autobus. L’autobus est équipé d'un système track & trace permettant de suivre et de contrôler le véhicule à distance. Quiconque souhaite découvrir ce confort de voyage devrait faire un tour dans le Hageland ou sur la ligne 2 de la ville de Louvain. Ces nouveaux autobus électriques de MULTIOBUS y emmèneront les voyageurs à destination ou chez eux.