Bus à faibles émissions : trois conseils pour le placement d’une infrastructure de recharge

Conclusions du projet EAB

Partagez cet article avec vos collègues

Le 13 janvier 2022, la séance d’info du projet EAB a mis l’accent sur les aspects pratiques de la préparation et de l’aménagement de l’infrastructure de recharge au dépôt. La solution idéale consiste à concevoir un dépôt complètement neuf, mais ce n’est bien évidemment pas toujours possible. Il faut donc tenir compte de la situation actuelle où chaque dépôt est différent. Trois conseils aident les entreprises à prendre les bonnes décisions.

Conseil 1

Informez-vous : demandez une 'Request for Proposal'

Pour les entreprises qui ne souhaitent pas établir elles-mêmes un cahier des charges, il est intéressant d'opter pour une Request for Proposal (RFP). Il est alors demandé à différents fournisseurs de formuler une proposition pour une date stipulée. Ces propositions peuvent être très riches en enseignements. Ce n’est qu’ensuite que l’entrepreneur peut se concerter concrètement à propos des coûts et décider avec qui et avec quel système (matériel et logiciel) il se lancera dans l'aventure. Nous appelons cette partie préalable : le consulting. Viennent ensuite les phases appelées réalisation, maintenance et opération.

Conseil 2

Travaillez avec des stations intermédiaires

Lors de la discussion de la phase réalisation, la construction en tant que telle de l’infrastructure de recharge, plusieurs sujets intéressants ont été abordés. C’est ainsi que pour un dépôt un peu plus grand, cela peut revenir moins cher de travailler avec une ou plusieurs stations intermédiaires qu’avec une grande station à partir de laquelle tous les câbles partent vers les bornes de recharge. Chaque câble est en effet composé de conducteurs en cuivre et le cuivre coûte très cher. En optant pour une station intermédiaire, le nombre de mètres courants de câble est réduit sensiblement. Et à l’instar des conduites d’eau, l’électricité subit une plus forte résistance lorsque les câbles de courant effectuent de nombreux virages courts, la consommation peut donc être réduite en installant le plus possible des câbles droits.

Conseil 3

Choisissez le bon endroit pour la borne de recharge

Eko-Energetyka, fournisseur de bornes de recharge, a donné des exemples d’installations dans des dépôts existants :

  • La solution la plus facile pour l’entretien en cas de recharge lente est de placer une borne de recharge pour chaque bus.

  • Lorsque les bus sont toutefois stationnés très près les uns des autres, il faut tenir compte de la perte d'une ligne toutes les cinq bandes de stationnement en raison de la disposition des bornes de recharge. Ce souci peut être résolu en plaçant l’infrastructure de recharge en hauteur (au-dessus des bus) et en laissant uniquement pendre le câble avec le connecteur. Au niveau des frais d’entretien, cette solution est plus coûteuse.

Le pantographe permet aussi bien la recharge rapide que lente tout en offrant la possibilité de stationner les bus très près les uns des autres. Pour les entreprises qui débutent avec un nombre limité de bus électriques ou commencent déjà à rouler à l’électrique alors que l’installation de recharge définitive est en cours d’aménagement, Eko-Energetika propose des containers où toute l’infrastructure de recharge est prête à l’usage, du plug and play en quelque sorte.