RETOUR SUR LE SYMPOSIUM FBAA

Recruter dans un monde qui change

Les conseils d’experts à la veille de la crise du COVID-19

Partagez cet aerticle avec vos collègues

Le symposium de la FBAA s’est tenu en mars, juste avant l’éclatement de la crise du Covid-19. Le recrutement innovant et les compétences du futur y occupaient une place centrale. Petit retour en arrière.

Le besoin considérable de nouveaux chauffeurs est bien connu. Face à l’arrivée de nouvelles générations sur le marché de l'emploi, il convient de revoir et d'adapter les politiques de recrutement. C’est ce qu’ont expliqué plusieurs experts du Forem lors du symposium de la FBAA. La FBAA et le Forem veulent aider les compagnies d’autobus à recourir à d’autres canaux de recrutement et de formation.

Les conseils du Forem pour recruter en 2021 :

  • La personne qui postule aujourd’hui ne ressemble plus à celle d’hier. On travaille de moins en moins toute sa vie dans la même entreprise. Les jeunes qui arrivent sur le marché du travail aujourd’hui ont d’autres priorités et valeurs. Pour les jeunes, le travail n’est plus une valeur, mais un moyen.

  • Mettre l’accent sur les compétences comportementales, pas sur les compétences classiques. Attachez de l’importance aux compétences comportementales et moins aux compétences nécessaires pour exercer le job. En effet, les compétences changeront en fonction de l’évolution des métiers. Les compétences seront acquises via un apprentissage continu durant la vie.

  • Le Forem aide les compagnies d’autobus : dans toutes les régions, des consultants accompagnent les entreprises dans leur recrutement et leur recherche de canaux de formation.

  • Le PFI est un nouveau canal de formation pour les entreprises qui veulent assumer elles-mêmes la formation de chauffeur (en collaboration avec une école de conduite).

Morgane Delvosal est consultante chez The Tipping Point. Elle a expliqué comment les entreprises peuvent se préparer aux innovations et comment elles peuvent s’y prendre pour recruter des collaborateurs. En guise de fil conducteur pour les compétences du futur, elle a fait référence aux top-10 de ces ‘skills’ et au rapport ‘Jobs of Tomorrow’.

Sur quelles compétences mettre davantage l’accent en 2021 ?

  • Compétences cognitives : sens critique, créativité, orientation solutions et esprit d’entreprise, et le fait de rester concentré sur son activité ;

  • Ouverture vis-à-vis des changements numériques : être capable de suivre toutes les évolutions numériques ;
  • Autorégulation : apprendre à reconnaître ses propres émotions et les maîtriser, apprendre à gérer le stress ;
  • Compétences sociales et émotionnelles : bien communiquer, négocier, diriger sans adopter un comportement fortement hiérarchisé. Même dans les jobs solitaires, la collaboration en équipes sera plus présente ;
  • Apprendre durant toute sa vie.

« La formation permanente est et restera un point d’attention important dans le secteur de l’autobus et de l’autocar », ajoute Patrick Westelinck de la FBAA. Il fait référence aux formations Code 95. « Nous allons certainement examiner quelles nouvelles compétences nous pouvons enseigner dans le cadre de ces formations, mais nous devons également tenir compte de la mesure dans laquelle les autorités agréeront ces formations ».