Les taxis de Multiobus parcourent le Hageland

« Notre credo : une mobilité combinée, associant les taxis »

MULTIOBUS apporte des solutions innovantes aux questions actuelles de mobilité. Depuis début 2022, l’exploitant d'autobus tirlemontois propose également un service de taxis. « Avec ce projet, nous voulons voir si les taxis peuvent eux aussi constituer une variante au service de busphone, en préparation de l’organisation du transport sur mesure », explique Olivier Van Mullem.

Partagez cet article avec vos collègues

MULTIOBUS apporte des solutions innovantes aux questions actuelles de mobilité. Depuis début 2022, l’exploitant d'autobus tirlemontois propose également un service de taxis. « Avec ce projet, nous voulons voir si les taxis peuvent eux aussi constituer une variante au service de busphone, en préparation de l’organisation du transport sur mesure », explique Olivier Van Mullem.

Transport sur mesure

Le transport sur mesure est la 'couche inférieure' du modèle d’accessibilité de base de De Lijn. Il s'agit de solutions de transport destinées aux personnes présentant des demandes de mobilités spécifiques qui ne sont pas prises en charge par les 'couches de transport' supérieures. Actuellement, ce sont des busphones qui circulent à la demande à travers des zones rurales faiblement peuplées, parmi lesquelles le Hageland. Le champ d'action du MULTIOBUS. « Depuis des années, nous sommes également actifs pour De Lijn, dont deux busphones circulent à travers le Hageland. Ce système fonctionne bien, mais d'après certaines sources, le service est (trop) cher », affirme Olivier Van Mullem. C'est pourquoi MULTIOBUS a décidé de ne plus reconduire l’un des contrats. S'agissant d'assurer la continuité du busphone Tirlemont-Glabbeek, De Lijn s'est mis en quête d'une entreprise de taxi, et nous a confié le marché. MULTIOBUS a ainsi pu utiliser sa licence taxi pour poursuivre ces missions.

Essai pilote dans le Hageland

« À nos yeux, le taxi offre différents avantages. C'est un moyen de transport meilleur marché, plus flexible et plus simple pour un petit groupe de personnes. Les exigences à l’égard du chauffeur sont moins élevées. Pour les clients fidèles du busphone, rien ne change : uniquement le véhicule utilisé et le chauffeur en service sont différents », poursuit Olivier Van Mullem. Les taxis peuvent également être utilisés pour le transport régulier spécialisé, comme les services scolaires spécifiques.

La mobilité combinée, notre credo !

Pour MULTIOBUS, les pièces de puzzle se sont assemblées au bon moment. « Une connaissance, exploitant de taxis, est partie à la pension. Nous avons eu l’opportunité de reprendre ses deux taxis et ses chauffeurs. Et nous avons donc sauté le pas. En effet, la mobilité combinée, c'est notre credo. Un trajet en taxi peut venir en complément du transport commun en autobus », explique Olivier Van Mullem. Par ailleurs, le monde du taxi est en mouvement, sous la pression des taxis particuliers d’Uber. « Le secteur évolue vers une forme de taxis collectifs. C'est là que nous percevons des possibilités de percer pour une entreprise comme MULTIOBUS. »

Afflux de nouveaux chauffeurs

MULTIOBUS a repris deux taxis Mercedes et les a intégrés à son parc de véhicules existant. Actuellement, nous disposons de 3 taxis et de 4 chauffeurs, épaulés de quelques chauffeurs occasionnels. « Je remarque que le transport par taxi est un secteur intéressant également pour l’afflux de nouveaux chauffeurs. Le seuil d'accès en matière de permis de conduire est plus bas. Les chauffeurs entrent aussi en contact avec le transport en autobus. L’exploitant apprend très vite à connaître ses nouveaux chauffeurs. Dès lors, un chauffeur de taxis n'a pas besoin d’être expérimenté, selon moi. Il suffit de laisser le charme faire son œuvre. Je perçois déjà maintenant l'intérêt de nos chauffeurs de taxi pour la fonction de chauffeur d’autobus. » Il semble bien que le projet-pilote taxi de MULTIOBUS n’en restera pas là.