IMPRESSION DE CONDUITE : le nouveau Volvo 9700 DD

Confort et sécurité pour plus de passagers

Nous connaissions le Volvo 9700 en tant qu'autocar polyvalent et modulable. En commercialisant le Volvo 9700 DD, le constructeur suédois propose dans sa gamme également une version à double étage remarquable. Début mars, l’instructeur FCBO Danny De Wilde a pu le tester.

Partagez cet article avec vos collègues

Nous connaissions le Volvo 9700 en tant qu'autocar polyvalent et modulable. En commercialisant le Volvo 9700 DD, le constructeur suédois propose dans sa gamme également une version à double étage remarquable. Début mars, l’instructeur FCBO Danny De Wilde a pu le tester.

Près de 100 passagers

En Belgique au cours des dernières années, Volvo s’est surtout concentré sur les transports en commun. Il en a résulté des collaborations avec la STIB et le TEC. Sur le marché privé des autocars, la marque est restée plutôt calme. Les modèles 9700 et 9900 se positionnent dans le segment des autocars de luxe. En accueillant le Volvo 9700 DD, la gamme s'adjoint un frère de choix. L'autocar à double étage peut transporter près de cent passagers « À une époque où la profession de chauffeur constitue un goulet d'étranglement, une plus grande capacité en passagers peut contribuer à apporter une solution », explique Ivar Van Asperen, product manager Volvo Bus, soulignant au passage l'un des atouts d'un autocar à double étage. Cela ne porte en rien préjudice à deux caractéristiques importantes de chaque véhicule qui sort des chaînes de fabrication : le confort et la sécurité.

Un tableau de bord pratique

En prenant place dans le poste de conduite spacieux du 9700 DD, notre chauffeur d'essai Danny De Wilde reconnaît immédiatement la touche suédoise du véhicule. « Le tableau de bord et panneau de commande bien organisé est équipé de gros boutons clairs que l'on pourrait même actionner avec des gants. Nous reconnaissons là la touche des Suédois, » indique un Danny enthousiaste. Dès que le moteur tourne et que nous quittons le parking exigu, nous sommes immédiatement frappés par le rayon de braquage très court de ce grand autocar. Pas besoin de procéder à des ajustements et à des mesures, en un mouvement fluide, ce grand gabarit (notre modèle mesure 14 mètres) prend des virages courts le long du parcours sinueux.

Passer les vitesses avec la Volvo I-Shift

Comme pratiquement tous les autocars Volvo, notre véhicule d'essai est lui aussi équipé de série de la boîte de vitesse I-Shift. « La précision de cette boîte de vitesses automatique est incroyable. Je le savais déjà. On ressent la parfaite adéquation entre toutes les pièces de la transmission. En tant que chauffeur et en tant que passager, vous subissez beaucoup moins de chocs ou de bruits désagréables. Un énorme atout sur le plan du confort et de l'expérience de conduite. »

Le nouveau Volvo Connect offre également à l'exploitant d'autobus un Système de Fleet Management qui suit la flotte en temps réel et qui peut être étendu à un Système de Zone Management, permettant d'imposer à distance au véhicule une limitation active de la vitesse dans certaines zones. Tous les chauffeurs n'apprécieront pas que leur comportement au volant puisse être suivi jusque dans les détails. Mais il s'agit cependant d'un outil important pour augmenter la sécurité, l'efficacité et la durabilité.

Des rétroviseurs numériques précis

Dans notre véhicule d'essai, les rétroviseurs ont cédé leur place à des caméras de recul. « L'image est incroyablement précise, » indique Danny. « On n'est pas habitué à une image aussi réaliste. Cela demande même un peu d'adaptation. Il est de ce fait très astucieux de placer des lignes dans l'image numérique : une à la hauteur de l'essieu arrière et une autre à la hauteur de l'arrière de l'autocar. Grâce à la caméra et aux lignes, vous savez ainsi précisément ce qu'il se passe à l'arrière du véhicule.

Le positionnement de l'écran de caméra numérique à l'intérieur est lui aussi bien pensé. » Danny regrette cependant qu'il n'y ait pas de caméra de classe de visibilité VI de prévue. « Il reste donc un angle mort du côté avant droit. » Volvo Bus nous a assuré que la caméra numérique de classe de visibilité VI comprenant une image d'angle mort est prévue pour toutes les commandes à venir.

Autocar pour plus longue distance

Notre modèle d'essai du Volvo 9700 DD sera prochainement mis en service par un autocariste néerlandais. En Belgique, il n'y a pas encore de commandes. Volvo voit cependant du potentiel chez nous. « En Scandinavie, ces autocars circulent déjà sur des longues liaisons régulières entre grandes agglomérations. En Belgique, nous envisageons que ces véhicules servent surtout en tant qu'autocars pour des plus longues distances, par exemple des voyages au ski, des voyages pour cyclistes, etc. L'intérieur est très modulable. Un autocariste peut ainsi commander un véhicule présentant une configuration répondant à des besoins précis, » indique Gaëlle Mezzapesa, account manager chez Volvo Bus Belgium. Danny complète : « Je trouve surtout que c'est un atout de pouvoir également opter pour une version plus classique en plus de la version luxe. C'est nouveau pour Volvo, qui se distinguait auparavant surtout dans le segment plus luxueux. »

« Que se passe-t-il si un rétroviseur numérique tombe en panne ? »

Les rétroviseurs numériques sont un énorme progrès en matière de sécurité. Vous obtenez une image très précise et réaliste via différents points de vue de ce qui se trouve à côté et derrière le véhicule. Mais que se passe-t-il si le logiciel ou la technologie est défaillant(e) ? C'est un scénario qu'aucun chauffeur ne souhaite vivre. « Nous connaissons cette crainte des chauffeurs, » indique Ivar Van Asperen. « Pour chaque véhicule équipé de rétroviseurs numériques, nous livrons également un rétroviseur d'urgence classique comme pièce de rechange. Chaque véhicule possède des points de fixation où ces rétroviseurs peuvent être montés rapidement. L'outillage nécessaire est également fourni. » Si l'image est pour l'une ou l'autre raison défaillante, le chauffeur peut ainsi toujours se rabattre sur le rétroviseur classique.

Points positifs et négatifs

(+)

  • Boîte de vitesses automatisée électronique souple I-Shift
  • Très bons rétroviseurs numériques
  • Disponible en plusieurs niveaux d'équipement (Superior et Select)
  • Grande capacité de passagers

(-)

  • Il reste un angle mort du côté avant droit (classe de visibilité VI)

Notre véhicule d'essai

  • Modèle : Volvo 9700 DD (double étage)
  • Longueur : 14 m
  • Nombre de places assises : 85 + 1 + 1
  • Moteur : moteur diesel six cylindres en ligne D11K Euro 6 à injection common-rail et EGR (Exhaust Gas Recirculation)
  • Puissance du moteur : 460 CV et 2200 Nm à 1000 – 1400 tpm
  • Transmission : Volvo I-Shift AT2412F
  • Roues : pneus 315/70 R22.5