Le point sur le bus-bureau de Colruyt

OFFICE on WHEELS, partie intégrante de la mobilité des collaborateurs

Après deux ans, le Groupe Colruyt dresse un bilan positif du projet Office on Wheels et a intégré le bus-bureau dans sa politique de mobilité des collaborateurs. Le bus-bureau circulant entre Gand et Hal affiche un taux d’occupation moyen de 75 % sur base annuelle.

Partagez cet article avec vos collègues

Le projet Office on Wheels a été lancé fin 2016 par l’Association professionnelle des exploitants d’autobus et d’autocars de Flandre (BAAV), l’Institut flamand pour la mobilité de l'époque – entre-temps devenu le Centre d’expertise Smart Mobility (ENG) et les pouvoirs publics flamands. En vue de l’élaboration pratique du projet, un partenariat a vu le jour avec le Groupe Colruyt qui offre à ses travailleurs la possibilité de se rendre en bus-bureau de Gentbrugge au siège central situé à Hal. Le temps que les travailleurs consacreraient normalement au déplacement domicile-travail est ainsi converti en temps de travail effectif. Le bus-bureau se distingue donc fondamentalement du transport de travailleurs classique organisé par de nombreuses entreprises.

Inciter les collaborateurs à opter pour une mobilité durable

« La mobilité des collaborateurs constitue un point d’attention important dans la vision et la philosophie d’entreprise de Colruyt », explique Antoon Vander Putten, coordinateur de la mobilité des collaborateurs. « Cela fait d’ailleurs plus de dix ans que nous disposons d’un coordinateur mobilité. Nous encourageons nos collaborateurs à opter pour des moyens de transport durables. D’une part, avec plus de 30.000 collaborateurs répartis dans toute la Belgique, nous sommes responsables de nombreux déplacements. D’autre part, nous voulons favoriser le bien-être de nos travailleurs, et cela passe par un comportement durable en matière de déplacement.

Lorsque nous avons entendu parler d’Office on Wheels il y a quelques années, nous avons été très vite séduits par le concept. De nombreux collaborateurs de notre siège central habitent Gand et ses alentours et se rendent à Hal environ trois jours par semaine. Nous avons évalué en interne l’intérêt potentiel de ce concept et nous avons ensuite pris part au projet pilote. Les résultats ont été positifs. Il y avait bel et bien un potentiel, qui existe d’ailleurs toujours aujourd’hui, si bien que nous avons intégré Office on Wheels en mars 2019 dans notre politique en matière de mobilité des collaborateurs ».

Taux d’occupation de 75 %

Pour le projet « Office on Wheels », Mandel Car a fourni un autocar adapté comportant 28 places assises chacune équipée d’une tablette de travail, de prises de courant et de prises USB ainsi que d’une connexion Internet sans fil (VPN) fonctionnelle et suffisamment puissante. L’imprimante présente initialement a été enlevée pour permettre l’aménagement de quelques places assises supplémentaires, car il n'était pas rare que plus de 28 utilisateurs se présentent.


« Sur base annuelle, 22 collaborateurs en moyenne prennent le bus-bureau, ce qui représente un taux d’occupation de 75 %. Cela fait donc 22 voitures en moins sur nos routes, soit une économie de 570.120 kilomètres ou 64 tonnes d'émissions de CO2 sur base annuelle », déclare Antoon Vander Putten. « Un 'noyau dur' d’une quinzaine de collaborateurs opte pour le bus-bureau pratiquement un jour sur deux. Quelque 130 collaborateurs ont pris le bus-bureau plus d’une fois en 2018, de sorte qu’il peut vraiment être considéré comme un avantage pour tous les collaborateurs et pas seulement pour un groupe limité ».

Un lieu de travail à part entière

Le bus-bureau part chaque jour de Gentbrugge à 7h30 et arrive à Hal entre 8h30 et 9h. L’heure du retour est fixée à 16h15. « Le bus emprunte l’E40, le ring de Bruxelles et l’E429. Il s’agit d'un choix délibéré pour garantir une vitesse modérée sur une route directe. Les autres itinéraires impliquent des freinages, accélérations et manœuvres à répétition, ce qui ne favorise par le confort de travail.

« Les collaborateurs sont très heureux de pouvoir disposer de deux heures supplémentaires de temps de travail par jour. Durant le trajet, ils effectuent souvent des tâches administratives, consultent leurs agendas, répondent à des courriels ou rédigent divers documents. Ils préparent souvent des tâches ou des réunions. Le temps de trajet est ainsi utilisé à bon escient. Ils considèrent vraiment le bus-bureau comme un lieu de travail à part entière », indique Antoon Vander Putten.

Le bus-bureau rebaptisé « bus Colruyt »

« Pour le Groupe Colruyt, Office on Wheels est un projet positif qui correspond parfaitement à notre vision de la mobilité des collaborateurs. La solution ultime réside probablement dans un bus-bureau écologique nous permettant de renforcer encore notre démarche environnementale. Entre-temps, nous envisagerons peut-être d'étendre le concept. Le facteur de réussite critique est la disponibilité d’un grand groupe de collaborateurs venant d'une même région et se rendant au même endroit, en l’occurrence notre siège central qui occupe 4.000 travailleurs. De nouvelles lignes possibles pour le bus-bureau sont à l’étude, par exemple de Leuven à Hal ou d’Anvers à Hal via Malines », poursuit Antoon Vander Putten.

« Nous encourageons par ailleurs l’utilisation secondaire du bus-bureau en journée. Nous avons déjà véhiculé des enfants pour des excursions scolaires. Le bus-bureau peut également être affrété pour des évènements d'équipe et des visites d’entreprise. Notre bus circule aussi à l’occasion pour des partenaires de Colruyt tels qu’Apporto, notre service de courses en ligne. Il leur est arrivé, par exemple, de véhiculer des clients moins mobiles jusqu’au magasin Colruyt le plus proche. Plus nous pourrons faire circuler le bus-bureau, plus l’image du Groupe Colruyt rayonnera auprès du grand public. »