Kurt Vansteelant


De photographe à chauffeur de bus

Sa maison regorge de prix internationaux le récompensant pour son travail de photographe professionnel, mais depuis le début de cette année, il sillonne les rues de Bruges au volant d’une navette Keolis, avec à son bord des habitants et des touristes. Kurt Vansteelant (55 ans) est ravi de ce nouveau tournant dans sa carrière. Sa passion pour l’appareil photo et la photo bien faite est toujours bien présente, mais elle ne s’avérait plus vivable. L’autobus est un joli petit plus dans sa carrière qui correspond parfaitement à la leçon de vie de son père et professeur : s’entraider, être au service des autres.

Partagez cet article avec vos collègues

Kurt est passionné par tout ce qui roule depuis son enfance, mais la vie l’a mené vers un autre grand amour : la photographie. Dès les années nonante, Kurt embrasse une brillante carrière, aménage un superbe studio photo et voyage six mois en Chine pour son travail. Il est malheureusement contraint de rentrer au pays lorsque son employeur se retrouve derrière les barreaux. Kurt reprend alors son studio de photographie et ouvre son propre bar à chats, mais la concurrence féroce et la numérisation le forcent à chercher un autre emploi. C’est alors qu’il tombe sur une publicité de Gino Tours de Jabbeke.

« Il ne s’agit pas simplement de tenir le volant »


Entre-temps, Kurt a découvert que le métier de chauffeur d’autobus était bien plus riche qu’on ne le pense. « J’aime beaucoup, car je suis au service des passagers. Le client est le bien le plus précieux que l’on transporte. J’aime beaucoup véhiculer les personnes dans un espace confortable. Cependant, il ne s’agit pas simplement de tenir le volant, il faut également traiter les clients avec respect. Il faut être sociable, rester alerte et calme, apprendre à bien évaluer les situations. En Chine, j’ai appris que si l’on se montre respectueux envers les autres sans se montrer trop complaisant, on est respecté en retour, » explique-t-il.

« On rencontre constamment de nouvelles personnes toujours souriantes »


Kurt a débuté sa carrière en tant que chauffeur d’autocar PMR avant de passer au transport professionnel. Ces deux emplois présentaient le gros avantage d’offrir un horaire fixe. Aujourd'hui, il sillonne Bruges avec sa navette, une initiative gratuite de la ville. « C’est vrai que c’est toujours le même parcours, mais on rencontre constamment de nouvelles personnes toujours souriantes, car les touristes ne sont pas pressés. On peut également aider les gens en leur donnant des informations sur la ville. La navette est actuellement le meilleur compromis pour moi car je peux la combiner avec mon bar à chats « Felix » (du nom de mon grand-père) à Zedelgem et avec mon studio de photographie. »