PANEL D'EXPERTS: qu'en est-il du régulateur de vitesse?


Concentration et attention sont essentielles

Partagez cet article avec vos collègues

NOS EXPERTS FCBO

Pascale Verdoy

Patrick Knierim

Danny De Wilde

Filiep Houthoofdt

Geert Aerts

Les chauffeurs d’autocars doivent pouvoir et oser utiliser le régulateur de vitesse intégré. Cependant, ils doivent continuer à faire preuve d'une grande concentration et attention au volant qu'ils utilisent le régulateur de vitesse classique ou intelligent. Telle est la conclusion des experts du FCBO.

Cet e-zine propose une série d’articles dans lesquels un panel d’experts – composé de cinq experts FCBO – exposent leur vision sur des sujets qui intéressent les chauffeurs d’autobus et d’autocar.

Variantes

En matière de régulateur de vitesse et de son utilisation, il convient d'établir une distinction claire entre le régulateur de vitesse classique et les nouvelles applications telles que le régulateur de vitesse adaptatif ou le régulateur de vitesse intelligent. Ces dernières s'appuient sur le régulateur de vitesse traditionnel. Elles mesurent, au moyen d'un système de détection radar intégré, la distance de suivi par rapport à la voiture qui les précède, et ajustent la vitesse en conséquence pour éviter une éventuelle collision par l'arrière.

Le régulateur de vitesse ne remplace pas le chauffeur

Le régulateur de vitesse reste cependant un système d'aide à la conduite que les chauffeurs doivent oser utiliser. Certains activent le régulateur de vitesse pour les longs trajets rectilignes en cas de météo favorable. D'autres l'utilisent dans presque toutes les conditions de circulation et de météo.

La pratique indique cependant que certains chauffeurs sont moins vigilants après avoir activé le régulateur de vitesse. Il importe dès lors , dans le cadre de la formation continue Code 95, d'apprendre aux chauffeurs à mieux conduire avec un régulateur de vitesse.

La détection de distance intégrée fait toute la différence

Les chauffeurs doivent se rendre compte que le régulateur de vitesse réagit automatiquement et beaucoup plus vite que tout être humain. Il est très important de garder une certaine distance par rapport au véhicule qui précède. Surtout avec un régulateur de vitesse classique sans détection de distance intégrée, car à défaut, cela peut causer des problèmes.

Lorsque l'on roule en colonne, par exemple, ne pas garder suffisamment de distance peut causer des problèmes. Il suffit que le premier chauffeur ait réglé son régulateur de vitesse à 98 km/h et que le chauffeur suivant limite sa vitesse à 99 km/h. Lorsque le premier autocar doit soudainement freiner, le risque est réel que le deuxième véhicule le percute à l’arrière si la distance entre les deux véhicules n’est pas suffisante. La vigilance doit donc être de mise.

En cas de trafic intense et de conditions météorologiques moins favorables, il importe d'ajuster la vitesse programmée. Il est très facile de la faire passer à 80 km/h, 70 km/h voire 40 km/h. Ainsi, on commencera automatiquement à rouler à une vitesse plus constante, ce qui améliore le confort de conduite. À vitesse constante, la consommation de carburant sera plus élevée avec un régulateur de vitesse classique. Cela est dû au moteur qui veut maintenir sa vitesse, même en descente. En revanche, les régulateurs de vitesse intelligents sont liés au GPS. Ils ajustent la vitesse en fonction du trafic routier et tiennent compte de l'effet de déploiement.

LA CONCLUSION DES EXPERTS


Les derniers développements technologiques ont fait du régulateur de vitesse un système d'aide à la conduite très pratique. Il anticipe plus rapidement les situations dangereuses. Le régulateur de vitesse ne remplace toutefois pas le chauffeur professionnel. Elle ou il doit rester très vigilant(e) en toutes circonstances.