BUSaanZET montre des opportunités au Groupe Waaslandia

Quelles sont les opportunités dans le cadre de MaaS pour le Groupe Waaslandia ? Selon l’analyse digitale réalisée par BUSaanZET, ces opportunités résideraient dans le transport événementiel avec, par exemple, la mise en place de sa propre plateforme de réservation, la participation à un projet flexbus ou encore le partage des capacités inutilisées avec le voyageur ou d'autres entreprises du secteur.

Partagez cet article avec vos collègues

Qu'est-ce que BUZaanZET?

Dans le cadre du projet TETRA flamand « BUSaanZET », la Haute École de Gand et l’ICB expliquent aux compagnies d'autobus et d'autocars flamandes ce que MaaS peut signifier pour elles et comment elles peuvent intégrer cette technologie dans leur entreprise.

Diverses brochures présentent des plans pour y parvenir et abordent une offre de transport spécifique, comme le transport par bus basé sur la demande ou le transport événementiel. Les brochures sont disponibles sur le site www.busaanzet.be.

Que signifie MaaS?

Lisez-le ici

Premiers constats du projet BUSaanZET:

  • Les activités de transport à caractère récurrent, telles que les services de ligne, sont intéressantes car elles ne doivent être encodées qu’une seule fois. En outre, il s'agit souvent de transports publics qui ne nécessitent pas de réservation préalable de sièges, comme c’est le cas pour les excursions en autocar.
  • Le transport événementiel constitue une belle opportunité en Flandre, surtout lorsqu'on sait que ce type de transport permet de vendre des billets individuels qui génèrent un rendement plus élevé que les bus affrétés.

  • Le passage des taxibus aux flexbus offre également des possibilités dans le cadre du transport sur mesure.

  • Une communication numérique bien rationalisée entre tous les acteurs et les plateformes MaaS est indispensable.

Bart Kwanten: « l’analyse spécifique à l’entreprise rend tout concret »

« L'analyse spécifique à l'entreprise de BUSaanZET est plus concrète que ce que j'avais osé espérer », confirme Bart Kwanten (Groupe Waaslandia). « Le projet prouve qu'il existe de nombreuses possibilités. Cependant, je crois qu'il est primordial que les pouvoirs publics prennent le lead pour éviter que le voyageur et nous soyons confrontés à diverses plates-formes disposant chacune de leurs propres applications informatiques et de réservation. L'uniformité sera, à mon avis, un des éléments essentiels à la réussite de ce projet ».

Les suggestions visant à se concentrer davantage sur le transport événementiel et à participer à des projets flexbus sont bien prises en compte. « En combinant différentes missions, vous mélangerez des éléments issus de différentes conventions collectives. De bons accords doivent être conclus à ce sujet. Espérons que MaaS ne conduira pas non plus à l'utilisation de (trop) gros véhicules pour déplacer de (trop) petits groupes. Si tel est le cas, nous aurons loupé le coche ». Selon Bart Kwanten, la nécessité d'une communication numérique de grande envergure ne rend pas toujours évidente la participation aux projets MaaS. Les petites et moyennes entreprises de bus ne disposent souvent pas des budgets et/ou du savoir-faire nécessaires pour adapter les progiciels de gestion intégrés disponibles, qui automatisent les processus d'entreprise, aux spécificités du marché belge des transports.

Bart Kwanten du groupe Waaslandia (à gauche) en communication avec Lore Vandemaele (en haut à droite) et Tom Storme (en bas à droite) de BUSaanZET pendant l'analyse digitale.