Beaucoup d’autocars sont à l’arrêt, mais pas les entrepreneurs !

Essayer des idées novatrices

Partagez cet article avec vos collègues

L’année dernière, la FBAA a régulièrement publié sur sa page Facebook des témoignages d’exploitants d’autocars relatant leurs expériences durant la crise sanitaire. Ils étaient illustrés par des images de leur flotte de véhicules à l’arrêt, prises par des drones. La crise n’est pas finie, mais les exploitants ne sont pas restés les bras croisés. Au contraire, ils s’adaptent et essaient de nouvelles idées. Voici une sélection de témoignages.

Recherche de nouvelles destinations

David De Vriendt - Reizen De Vriendt - janvier 2021

« Lorsque ces images ont été prises à la mi-mai, tous nos bus ou presque étaient à l’arrêt. C’est quelque chose que nous n’avions jamais vécu auparavant, en cette période (normalement chargée) de l’année. Nous n’avons pas voulu baisser les bras. Nous avons continué de travailler sur notre catalogue de voyages pour 2021. Nous avons bien réfléchi aux destinations à privilégier en fonction du marché actuel. Par exemple, nous avons supprimé en grande partie les destinations lointaines (impossibles à rallier en 1 journée de route). » « Notre nouveau catalogue de voyages était prêt à la mi-décembre. Nos clients lui ont réservé un bon accueil. Nous avons directement enregistré de nombreuses réservations pour nos voyages. Mais depuis que le gouvernement a prolongé les mesures actuelles jusqu'au 1er mars, c’est le calme plat.»

« Il faut maintenant attendre et espérer que les chiffres évoluent dans la bonne direction (s'il y a suffisamment de personnes vaccinées). Notre secteur a vraiment besoin d'une relance à partir d'avril. C'est en gardant cette date à l'esprit, que nous avons planifié nos futurs voyages. Nous restons néanmoins confiants, car les passagers qui avaient voyagé avec nous l’an dernier se disaient heureux de pouvoir repartir. Nous constatons que de nombreux clients ont vraiment hâte de pouvoir à nouveau voyager avec nous.»

« Espérons que ce terrible virus sera bientôt vaincu et que nous puissions redonner à nos clients ce que nous organisons de mieux : des vacances agréables entre amis! »

L’importance des trajets de renfort pour les chauffeurs

Jos Croonen - Kroon Reizen - janvier 2021 « Le redémarrage des transports scolaires a été positif pour nous puisque nos principaux clients restent les écoles. Si rien ne change à ce niveau, nous sommes confiants pour l’avenir. »

« En fin de compte, nous pouvons nous estimer heureux de prêter main forte à De Lijn. Les autocars reprennent la route et tout se passe bien. Actuellement, nous mobilisons trois véhicules et nous espérons que cela continuera encore quelque temps. Rouler pour De Lijn est surtout très important pour les chauffeurs qui sont restés à la maison si longtemps. Tous nos chauffeurs sous contrat ont repris le travail. L’accord conclu entre la FBAA et De Lijn, qui stipule que les chauffeurs sont payés à temps plein, est très motivant. Il est important pour eux de pouvoir continuer de travailler au sein de l’entreprise dans laquelle ils peuvent envisager un avenir. »

Garder les clients fidèles

Gery Thielens - Gery Tours - octobre 2020 « Nous avons des clients fidèles qui voyagent régulièrement avec nous et qui se connaissent. Ils voudront rapidement reprendre la route avec nous. Il est surtout important de regagner la confiance des autres clients. Si nous y parvenons, je pense que nous pourrons à nouveau emmener des clients en voyage. »

Répondre aux besoins actuels

Margaux Cannaerts - Autobussen Cannaerts - janvier 2021

« Il y a quelques années, nous avons perdu un service régulier très important. Nous nous sommes alors concentrés sur les trajets domicile-lieu de travail. Aujourd'hui, nous misons encore plus sur le transport de personnel puisque le télétravail est devenu la norme. Il réduit la dynamique de groupe de l'équipe. Nous avons voulu tenir compte de cette réalité pour proposer un système de teambuilding à la carte sur notre site Internet. Des excursions d'un jour peuvent être organisées, incluant le transport, le catering et des activités. Chaque service est lié à un prix que l’organisateur peut ajouter directement dans son panier. La semaine suivante, il peut partir avec le groupe. Il s’agit d’un concept unique dans le secteur du tourisme ».

« Pour encourager les gens à prendre le bus, nos véhicules sont désormais pourvus, depuis le 1er janvier, d’une couche de protection contre les virus et les bactéries. L’information a été communiquée à nos partenaires ainsi qu’à nos clients. Ils sont heureux que nous prenions de telles dispositions. Les temps sont durs. Il est plus que jamais important d’innover et de répondre aux besoins actuels ».

This video has been disabled until you accept marketing cookies.Manage your preferences here or directly accept targeting cookies

Diversifier les services et rassurer

Malik Abrighach - Belgium Limousine Services - décembre 2020

« A cause du télétravail, du confinement et des zones rouges, le tourisme d’affaires est fortement impacté. Début septembre, nous avons mis un minibus à disposition du journal L’Echo pour leur rubrique « La Wallonie entreprend ». Des CEO découvraient en bus les sociétés de la Région wallonne. Pour la suite, nous ne changeons pas de business model. Nous essayons d’offrir d’autres services aux entreprises. Il faut les convaincre que les véhicules sont sûrs. Ils sont nettoyés avant et après chaque mission et des systèmes y purifient l’air intérieur. Il n’y a donc pas de raison de ne pas prendre l’autocar, car à ce jour, aucun moyen de transport n'est plus sûr. »

This video has been disabled until you accept marketing cookies.Manage your preferences here or directly accept targeting cookies

Votre entreprise d’autobus ou d’autocars a, elle aussi, développé une nouvelle activité pendant la crise ?

Nous aimerions en parler dans notre e-zine. Faites part de votre nouvelle activité/approche à magazine@fbaa.be et inspirez le secteur.