6 bonnes raisons de visiter le Brabant néerlandais en 2020

Partagez cet article avec vos collègues

75e anniversaire de la libération


De septembre 1944 au printemps 1945, la province néerlandaise du Brabant a été le théâtre de combats sans merci entre les Allemands et les troupes alliées. 75 ans plus tard, on commémore cette phase finale de la Deuxième Guerre mondiale au travers d’une multitude d'évènements et d’une nouvelle offre pour les voyages de groupe.


Pour plus d'information à propos du tourisme de commémoration au Brabant:
trade@visitbrabant.com
traveltrade.visitbrabant.com
Tél: +31 13 30 30 393


La bataille de l’Escaut

À 15 km à peine au nord de la frontière belgo-néerlandaise se trouve la ville de Berg-op-Zoom, point de départ d’une excursion d’une journée en autocar placée sous le signe de la Bataille de l’Escaut. « Cette bataille a été capitale », estime E. Popken. « Après avoir repris Anvers en septembre 1944, les alliés ont tout mis en œuvre pour ouvrir l’embouchure de l’Escaut. L’objectif était de pouvoir utiliser le port d’Anvers comme soutien logistique d’autres opérations en vue de la progression vers l’Allemagne. » Hollywood n’a malheureusement pas encore mis la Bataille de l’Escaut à l’honneur, qui est tombée dans l’oubli.


Ce nouveau voyage thématique constitue une belle occasion de la faire connaître du grand public.

Cimetière militaire & labyrinthe du dilemme

« La plupart des visiteurs sont surtout impressionnés par les cimetières militaires canadien et britannique », explique Popken. « Dès que l’on cite le nom des victimes et que l’on raconte leur histoire, on entendrait une mouche voler. La réalité de la guerre paraît alors très proche. »


Un centre de visiteurs sera prochainement aménagé à côté du cimetière. Un « labyrinthe du dilemme » (Dilemma Doolhof) y a également été construit à l’occasion de l’année de commémoration. Il s’agit d'une structure originale qui place les visiteurs face à des choix auxquels certaines personnes ont été confrontées durant la guerre et qui ont été décisifs pour leur survie.

Le Grand Hotel De Draak

Enfin, un petit conseil pour l’hébergement : le Grand Hotel De Draak dans le centre de Berg-op-Zoom. C’est l’un des plus anciens hôtels des Pays-Bas. Pendant la guerre, les occupants allemands y passaient parfois la nuit, alors qu’il servait aussi de lieu de cachette pour des Juifs et des résistants.

Visiter le parc national

Autre expérience intéressante à mettre au programme d'une excursion: un tour en bateau sur les rivières et les criques du Biesbosch. « Visiter ce domaine naturel, c’est un peu comme lire un livre captivant », nous raconte Popken. « Les visiteurs embarquent sur des bateaux électriques et revivent les conditions de l’hiver 1944-45. Le Biesbosch se trouvait à l’époque entre un territoire libéré et un territoire occupé et les « line-crossers » transportaient dans leurs bateaux, de nuit, des personnes et des médicaments. »

Le "Museumeiland" du Biesbosch

Avant ou après ce tour en bateau, les visiteurs peuvent se rendre au « Museumeiland du Biesbosch ». Ce musée abrite une exposition permanente riche en histoire, qui met également à l’honneur la faune et la flore de la région. La destination parfaite pour les voyageurs qui aiment combiner histoire et nature !

© Ronald Tilleman

Le camp de concentration de Bois-le-Duc

La province du Brabant renferme également un lieu de guerre d’un tout autre genre : le camp de concentration de Bois-le-Duc. « Il s’agissait du seul camp de concentration sur le territoire néerlandais construit selon les normes officielles de la SS », précise Popken. « Dans le même but que les camps de Dachau, Mauthausen et Buchenwald. » Si la majeure partie de cet ancien camp de concentration sert aujourd’hui de caserne militaire, il est possible de visiter un baraquement reconstruit, une cellule, un crématorium, trois tours de guet et un centre de mémoire richement documenté. C’est également au cœur du bois entourant le camp que s’est produite la fusillade. Après avoir visité un lieu aussi chargé d'histoire, nul doute que vous aurez besoin d’une activité un peu plus légère. Aucun problème : la province néerlandaise du Brabant regorge aussi de tels endroits !

Credits: Icons made by Srip and Roundicons from www.flaticon.com is licensed by CC 3.0 BY